Voûte

Une voûte est un élément architectural de couvrement intérieur d'un édifice.



Catégories :

Voûte - Élément d'architecture

Recherche sur Google Images :


Source image : pagesperso-orange.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les Romains édifient fréquemment des voûtes en berceau (en forme de demi-cercle, ... Le développement de la voûte est toujours plus important au Moyen Âge.... utilisent la voûte sur croisée d'ogives, toujours nommée voûte d'ogives.... (source : fr.encarta.msn)
  • Sur la voûte en berceau, la clé de voûte est la pierre sommitale de la voûte.... Une croisée d'ogives est la partie de la voûte où se croisent deux arcs en ... (source : ggvibraye.chez-alice)
  • La voûte romane peut être en berceau, ou d'arêtes (formée par l'interpénétration à ... A l'époque gothique, la voûte est le plus souvent divisée en plusieurs... Figure composée d'ogives qui s'assemblent dans une clé de voûte commune pour... (source : users.skynet)
Voûte d'ogives quadripartite de l'église Saint-Séverin à Paris
Voûte d'ogives quadripartite de l'église abbatiale de Fécamp

Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un édifice.

Les voûtes caractéristiques de l'architecture romaine, paléochrétienne puis romane sont en berceau. Elles ont la forme d'un arc prolongé. On parle de berceau cintré quand la voûte est semi-cylindrique et de berceau brisé quand deux pans concaves se rejoignent en pointe au faîte. Le berceau est longitudinal s'il est parallèle à l'orientation de l'espace couvert, transversal s'il est perpendiculaire à celle-ci. Les collatéraux sont quelquefois voûtés en demi-berceau.

La voûte en berceau est , le plus fréquemment, renforcée par des nervures désignées par les termes de doubleaux ou d'arcs-doubleaux.

On parle de voûte d'arête quand deux berceaux, d'égale hauteur, se croisent en pénétrant l'un dans l'autre (formant une croix de saint André).

Le troisième type de voûte est la voûte d'ogives. Elle peut être quadripartite ou sexpartite (selon qu'elle croise 2 ou 3 ogives, dessinant 4 ou 6 voûtains). La voûte d'ogives est dite barlongue quand elle forme, à chaque travée, un rectangle dont le côté le plus long est perpendiculaire à la nef. Elle est dite oblongue dans le cas opposé.

Ses nervures s'appellent ogives, liernes et tiercerons.

Quelques types de voûtes

Voûte d'ogive

Icône de détail Article détaillé : Croisée d'ogives.

Ce qui est pesant, c'est la voûte elle-même (c'est-à-dire le fait que le plafond soit en pierre) et le problème dimensionnant est en particulier la poussée latérale qu'elle impose sur les murs. Une voûte «cylindrique» crée une poussée latérale qui tend à écarter les murs. La poussée est d'autant plus forte que la portée (largeur de la nef) est plus grande, et est d'autant plus complexe à compenser que les murs sont hauts (le bras de levier est plus important). L'art roman tend par conséquent à faire des nefs étroites, plutôt basses, et des murs latéraux épais pour tenir la poussée. L'idée centrale de la croisée d'ogive, et du style gothique, est de faire des voûtes qui reposent non pas directement sur des murs, mais sur ces ogives croisées ; et les ogives elles-mêmes convergent vers des piliers. Avec cette méthode, la poussée n'est plus répartie tout au long du mur, mais concentrée sur un point au sommet du pilier Du coup, le mur lui-même ne permet de rien, on peut le vider et le remplacer par des vitraux. Et, la poussée reçue au sommet des piliers peut être aisément compensée par des arcs-boutants, au lieu d'être reçue par des contreforts

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Vo%C3%BBte.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu