Moellon

Un mœllon est une pierre pour la construction, généralement pierre de calcaire plus ou moins tendre, taillée partiellement ou complètement, avec des dimensions et une masse qui le rendent maniable par un homme seul.



Catégories :

Façade - Mur - Matériau de construction

Recherche sur Google Images :


Source image : www.chaux-de-contern.lu
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • mœllons - pierres brutes irrégulières assemblées par des joints de différentes sortes 2 -- Pierre de taille "à coussinets" : "pierre de ... (source : eglige.free)
Mur en mœllon.

Un mœllon (appellations anciennes maillon ou moilon) est une pierre pour la construction, généralement pierre de calcaire plus ou moins tendre (matériaux) , taillée partiellement ou complètement, avec des dimensions et une masse qui le rendent maniable par un homme seul.

Extraction et taille de bloc

Le carrier extrait la pierre brute du sol dans la carrière et l'apporte au mœlloneur qui taille les pierres habituellement dans la carrière. Le mœlloneur donne une forme à la pierre qui peut être un bloc plus ou moins fini selon le besoin, pour aboutir par exemple à former un arc, une voûte, une baie, un dallage, un escalier ou simplement un mur.

Il utilise une scie ou une trancheuse pour le clivage ou un marteau pneumatique ou plus habituellement la masse et le burin pour définir le bloc, l'ébaucher. Il utilise la laye, la rustique (pics-haches lisses ainsi qu'à dents), la boucharde (marteau à dents) pour dégrossir et dresser les pans de façon "rustique" (le rusticage).

Il peut peut-être finir exactement son travail sur le chantier de construction en façade ou depuis l'intérieur du bâtiment, et terminer la tête dressée (la face visible) du mœllon.

Le mœllon se distingue de la pure pierre de taille à arêtes vives par une queue biseautée en démaigrissement qui n'en fait pas un bloc s'emboitant idéalement avec les autres blocs. Le mœllon est un bloc plutôt petit. (Le tailleur de pierre utilise en plus pour la taille de pierre le ciseau, le poinçon, la gouge, la ripe pour faire les décors et moulures, le chemin de fer pour faire la face plane en façade).

Un carreau est un mœllon plat qui sera posé dans le mur sur un des côtés minces, ou bien sur le côté large horizontal pour faire un dallage, le plus grand pan (la plus grande face) étant visible.

La mœllonaille ou blocaille catégorise les petits mœllons sans forme ni taille précises venant du travail du mœllonneur ou du carrier.

matériaux

Ces appellations sont utilisées et caractérisent le matériau de construction, la pierre à bâtir selon son origine :

Maçonnerie

Le maçon effectue le mœllonage, la mise en œuvre.

Dans un mur le bloc est normalement posé sur son lit de pose ou d'assise, face de dessous qui est dans le plan horizontal d'extraction de carrière. Il est posé en délit (en contre-lit), plan vertical d'extraction, normalement si le matériau le supporte sans se déliter (se désagréger avec le temps). Les voûtes, les arcs, les parties hautes des baies utilisent les blocs équarris avec des lits de pose non horizontaux.

Les mœllons équarris sont en maçonnerie ordinaire posés à plat (petite hauteur verticale) ou posé de champ (grande hauteur verticale) sur leur lit de dessous. Le mœllon peut être mis en boutisse, il traverse en partie le mur, un bout, le petit côté, est visible en parement. Il peut être mis en boutisse parpaigne, il traverse alors complètement le mur, les deux bouts sont visibles en parement et des carreaux peuvent être utilisés pour ce faire. (Détail : Appareil).

Les mœllons de façon ordinaire sont posés dans les murs sans arrangement de forme, en opus incertum avec peut-être un parement de mortier (enduit). S'ils sont posés sans mortier ni enduit, on parle de pierres sèches. En construction de qualité, l'arête de la rencontre en angle saillant ou rentrant de deux pans de mur peut se faire avec de gros mœllons équarris arrangés en besace, alternance verticale d'un grand côté et d'un petit côté, constituant une chaîne.

Les mœllons sont disposés, appareillés selon une trame de pose à joints horizontaux qui sont les joints de lit, rectilignes ou non et avec des joints verticaux, les joints montants, qui eux sont ordonnés ou non. Cette pose suppose dans l'ensemble des cas qu'un coup de sabre (fissure béante apparaissant avec le temps entre des mœllons désolidarisés donnant deux parties de mur dissociées) ne puisse normalement se faire dans le mur.

La mœllonaille est maçonnée de façon ordinaire en blocage pour former la fourrure entre les appareils de mœllons ou de pierres de taille ou de briques en parement du mur, ou bien toujours entre des banches qui sont posées entre des chaines de pierres taillées, les chaines d'angles et chaines verticales.

Le carreau est parfois utilisé comme pierre pelliculaire, pierre de placage collée et agrafée pour le parement de façade et rendre "rustique" des supports faits en béton ou en blocs agglomérés.

L'utilisation de mœllons se fait autant pour les fondations, les soubassements à moitié enterrés que pour les murs en élévation.

La mœllonaille des carrières sans mœlloneurs permet de faire les hérissons de pierres jetées sur sol pour faire le support d'une dalle, ce support est disjoint de celle-ci. Elle sert aussi à la fabrication du béton cyclopéen qui est utilisé depuis l'antiquité romaine pour fabriquer les gros massifs des constructions.

Notes


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Moellon.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu