Isolation phonique

L'isolation phonique, ou isolation acoustique, a pour objectif d'éviter la propagation du bruit.



Catégories :

Acoustique - Technique de construction

Définitions :

  • Elle est mesurée par un indice alpha, rarement mentionné dans les descriptifs techniques des constructeurs.... (source : lesiteimmobilier)

L'isolation phonique, ou isolation acoustique, a pour objectif d'éviter la propagation du bruit.

Dans un milieu compressible, le plus fréquemment dans l'air, le son se propage sous forme d'une variation de pression créée par la source sonore. Seule la compression se déplace et non les molécules d'air, si ce n'est de quelques micromètres. Le son se propage aussi dans les solides sous forme de vibrations des atomes nommées phonons. Ici encore, seule la vibration se propage, et non les atomes qui ne font que vibrer particulièrement faiblement autour de leur position d'équilibre.

Le son ne se propage pas dans le vide, car il n'y a alors pas de matière pour supporter les ondes produites.

En général, plus un matériau est lourd, plus il est isolant acoustique (loi de masse).

Les absorbants acoustiques comme la laine de roche, la laine de verre, de chanvre ou de cellulose sont , dans le domaine du bâtiment, fréquemment désignés «isolants phoniques» ou «isolants acoustiques» par erreur (ils interviennent en fait, comme absorbants ou «ressorts», dans un dispositif masse-ressort-masse donnant la possibilité une bonne isolation acoustique à moindre poids). Il existe un indice de mesure aux bruits aériens (Rw), c'est-à-dire les bruits routes (trafic routier) et les bruits roses (autres bruits aériens), ainsi qu'un indice pour les bruits d'impacts (Lw), lesquels sont exprimés en décibels dB (voir son). On trouve aussi des valeurs C et Ctr qui sont des termes d'adaptation pour les bruits roses et route.

Pour mesurer l'efficacité d'isolation aux bruits d'impacts, on compte le plus souvent la différence de dB entre le matériau nu et avec l'isolant (Ln). Plus le delta Lw est important meilleure est l'isolation. On compte quelquefois aussi avec le cœfficient Ln, qui représente le bruit restant après passage dans l'isolation : plus ce dernier est bas, moins la nuisance est grande et meilleure est l'isolation.

L'absorption acoustique ou correction acoustique, qui est différente de l'isolation phonique, conditionne la réverbération des sons dans une pièce donnée. Elle est exprimée en alpha sabine. Plus la valeur est proche de 1, meilleure est l'absorption.

La réglementation acoustique

La réglementation acoustique française, nommée NRA, est applicable à l'ensemble des bâtiments résidentiels neufs et dont le permis de construire est postérieur à janvier 1996. Elle fixe des exigences minimales en matière d'isolement. C'est une obligation de résultat in situ, exprimé en décibels, c'est-à-dire une fois que l'habitation est achevée avec les isolements mesurés sur site.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Isolation_phonique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu