Baie

Une baie dans un mur d'enceinte ou un mur d'édifice est une ouverture. Elle est conçue pour laisser un passage à travers le mur pour circuler, pour éclairer, pour aérer, ou quelquefois la baie est destinée seulement à orner.



Catégories :

Élément d'architecture - Mur - Porte - Façade - Fenêtre

Recherche sur Google Images :


Source image : www.techno-science.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • ouverture pratiquée dans un mur pour créer une menuiserie extérieure. Sa largeur, prise entre les murs, et sa hauteur, entre linteau et appui... (source : bieber-bois)
  • Partie échancrée d'un rivage qui donne sur un plus grand plan d'eau. (source : dfo-mpo.gc)

Une baie dans un mur d'enceinte ou un mur d'édifice est une ouverture (terme venu du verbe béer). Elle est conçue pour laisser un passage à travers le mur pour circuler (la porte et le portail), pour éclairer, pour aérer (la fenêtre et le jour), ou quelquefois la baie est destinée seulement à orner.

Les baies ont le plus fréquemment une forme simple de découpe : rectangulaire circulaire ou ogivale. Le détail de leurs contours s'est complexifié puis extrêmement simplifié au fil du temps.

La baie est encadrée par le chambranle dans son embrasure, (le vide laissé) que la baie soit une baie libre, sans système la refermant, ou n'en soit pas une. Cet encadrement qui est quelquefois un simple élément visuel et non structurel peut être intégré à la construction du gros œuvre.

Avec l'architecture moderne les baies se résument désormais à une «absence» de mur : le cadre n'existe plus, selon une tendance affirmée à partir du début du XXe siècle où une embrasure moulurée existe toujours avant la naissance des murs minces qui autorisent peu d'inititives de formes réalisées dans leur faible épaisseur sans inconvénient structurel.

On marque la baie dans l'architecture classique par des colonnettes, des moulures décoratives, une frise, un arc avec des joints d'assise particulièrement apparents par exemple dans une structure en maçonnerie ou des pierres sont taillées et apparentes. Dans un ouvrage classique de charpente en bois, des moulures décoratives du chambranle adoucissent les contours de la baie.
Le chambranle peut aussi être une pièce rapportée en encadrement décoratif sur la structure, par exemple une boiserie pour une baie libre intérieure, une porte libre sans battants.

Les baies modernes de portes et fenêtre sont construites avec une feuillure qui est dans le gros œuvre la partie de l'encadrement qui reçoit le dormant, le bâti de la menuiserie de fermeture. Pour ce qui concerne les éléments d'architecture particulièrement ancienne ou rudimentaire, les baies équipées pour être fermées ont une partie mobile de l'équipement en menuiserie qui peut venir directement s'insérer dans la feuillure établie dans le gros œuvre.

En architecture classique, en façade, dans des galeries, les baies de porte et de fenêtre peuvent quelquefois n'avoir qu'un but ornemental de symétrie, elles ne débouchent pas, elles comportent un mur léger d'obturation.

L'architecture académique définit les niveaux de la construction par les baies avec le fenestrage. Sur un corps de bâtiment une baie passante est une baie à découpe commune pour plusieurs étages (plusieurs planchers) avec piédroits communs. Une baie pendante est une baie qui coupe la corniche marquant l'étage en façade. Une baie de fenêtre à renfoncement en façade de son allège est reconnue comme une porte-fenêtre.

La travée est une baie d'architecture antique composée de colonnes surmontées d'un entablement.

L'arcade est une baie libre sans menuiserie intégrée, elle a principalement une vocation d'ornement.

La baie biaise dans l'architecture comportant des murs épais est une baie dont l'axe de percement n'est pas perpendiculaire au mur.

Une baie aveugle est une baie simulée qu'on a conçue avec un remplissage en fond.

La niche est une baie d'ornement ayant fréquemment un fond, elle comporte généralement un élément mis en valeur : une statuette, une urne etc.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Baie_(architecture).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu