Façade

Une façade, , est la face extérieure d'un bâtiment ou un ensemble de faces qu'on voit globalement de l'extérieur suivant un axe perpendiculaire centré, avec un repère cardinal de position de l'observateur ou un repère de situation dans l'environnement immédiat.



Catégories :

Élément d'architecture - Façade

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.venere.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Un des côtés d'un bâtiment, d'un édifice, quand il se présente au spectateur; Il se dit spécifiquement du côté où se trouve la... (source : fr.wiktionary)
  • Ordonnance d'architecture donnant sur l'extérieur de l'église, a l'ouest ou aux bras du transept (source : ho-net)
  • dans une église romane, il n'y a qu'une seule façade qui sert à désigner la partie opposée au chevet perpendiculaire à la nef et généralement... (source : histographie)

Une façade, (terme du XVIIe siècle venant de l'italien facciata), est la face extérieure d'un bâtiment ou un ensemble de faces qu'on voit globalement de l'extérieur suivant un axe perpendiculaire centré, avec un repère cardinal de position de l'observateur ou un repère de situation dans l'environnement immédiat.
Le terme frontispice venant du bas latin a été utilisé pour désigner la façade principale, le pignon sert à désigner la façade latérale. Le terme de vue a été équivalent à façade jusqu'au XIXe S [1], on le retrouve dans le vis-à-vis (voulant dire visage à visage, le terme visage venant de voir en latin) La notion qui concerne une façade face à une autre façade, c'est-à-dire de corps de bâtiment à corps de bâtiment ou d'immeuble à immeuble est apparue à l'époque de la Renaissance avec l'urbanisation de la cité comme modèle d'organisation (Voir Cité parfaite).
La partie des murs et autres supports concernés par cette vue depuis l'extérieur fait la majorité du temps l'objet d'une attention spécifique de conception et de réalisation pour son aspect rendu, avant même la naissance à la Renaissance du mot façade. Ce terme propose à nouveau pour un corps de bâtiment une conception anthropomorphique en désuétude avant cette époque par l'effet de la religion en fusion avec la politique de la société. (L'idée de base contenue dans le terme est semblable à celle de visage pour un corps humain et donnant la physionomie (aspect distinguant l'individu par ses traits de visage), plutôt que l'idée de la structure qui avait été prépondérante au moyen-âge qui suivait la tendance marquée de se tourner vers l'"essentiel" (non séparation du sacré et du profane) ). Cette différence établit la divergence de notion de façade (entre autres divergences de définitions d'éléments composants dans l'architecture) entre les édifices publics religieux et édifices publics et privés laïcs.

Définitions

Façade principale ou Frontispice

Façade du bâtiment principal comportant l'entrée, la porte principale.

Façade arrière

Façade opposée à la façade principale qui a la porte principale.

Façade latérale

Façade d'une aile, en angle ou en retrait avec la façade du corps de bâtiment principal.

Un élément de construction

Les éléments participant à la constitution d'une façade construite sont autant des éléments du gros œuvre (au dessus ou bien avec le soubassement s'il est traité de façon architecturale) que du second œuvre, ceux qui offrent une face visible faisant partie du parement de l'édifice. Ils offrent des volumes ne les assimilant pas à des corps de bâtiment (volumes pouvant être disjoints de la totalité et pouvoir garder une unité d'habitabilité) mais des avant-corps (volumes en avancée) et arrière-corps (volumes en retrait) donnant le relief de façade à compter du nu du mur principal.

Façade maçonnée (classique)

Façade maçonnée, dite lourde en construction moderne par opposition à légère, constituée de murs avec baies. Sont compris les portes et degrés d'accès, le porche, les fenêtres avec volets et les balcons avec garde-corps, auvents, la descente de pluie, les ornements (balustrade etc. ), le tout surmonté peut-être du toit à pente avec lucarnes, cheminées, gaines et chenaux qui ne sont pas dans le plan au sens large de l'élévation.

Façade légère

Façade constituée d'éléments ne faisant pas partie de la structure porteuse poteau dalle ou refend dalle mais peut toujours faire partie du gros œuvre pour les remplissages. (Voir article détaillé Façade légère) .

Notes
  1. Vistz, on le trouve dans le dictionnaire raisonné de l'architecture de Violet le Duc.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fa%C3%A7ade_(architecture).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/04/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu